îles, livres d’artistes, Ouessant

Exposition de livre d’artistes consacré à l’insularité.

(du 11 au 14 juillet 2019. Salle polyvalente. Entrée libre)

"Isola" Ricardo Mosner, Tony Soulié et Patricia Erbelding
« Isola » Ricardo Mosner, Tony Soulié et Patricia Erbelding

Les îles, réelles ou imaginaires inspirent les artistes plasticiens, graveurs, peintres.

Le salon du livre insulaire 2019 a l’immense bonheur de vous présenter deux créations majeures de livres d’artistes.

Ces deux ouvrages, très rares, feront l’objet d’une exposition et d’une présentation des ouvrages par les artiste.

L’Archipel des Possibles. Textes de Bea Nevoux, Gravures d’Erik Saignes, Serge Marzin, Béa Nevoux, Philippe Migné, Nicolas Lambert.

 

 

 

 

en savoir plus ci-dessous.

Continuer la lecture de îles, livres d’artistes, Ouessant

Les Rdv de Mai à Ouessant

Avant-première – rencontres – Théâtre –

CALI EN MAI.

le festival des fanfares et balises aura terminé sa dernière aubade sur le port, et l’association Culture, arts et lettres des îles prend le relai avec une programmation littéraire ouverte à tous et gratuite.

vendredi 31 mai :

AG ordinaire de cali à 14 h à la maison des îles et des livres (pensez à vos adhésions (https://www.helloasso.com/associations/culture-arts-et-lettres-des-iles/adhesions/cali-2019)

————————————-

15 h 00 : dédicace de La république des Pirates à la maison de la Presse avec l’écrivain jean-Marie Quéméner

 

 

 

 

 

 

 

———————————————

18 h 00 :Théâtre et musique « Comme île vous plaira », avec Jicky Baron et Henry Le Bal, accompagné du contrebassiste Gildas Scoarnec et le petit personnage de Gilles et Catheribe Martinet.

(gratuit au Musée des Phares et Balises)

 

samedi 1er juin

11 h : rencontre avec l’écrivain Jean Marie Quéméner pour la République des Pirates. salle polyvalente

15 h  rencontre avec l’écrivain Johary Ravaloson pour son livre Amour, patrie et soupe de crabes. salle polyvalente

 

 

 

17 h : »comme une douce souvenance »

les textes de l enfance des grands écrivains bretons inspirés par la mer.

Par le comédien Yves Philippe.

(gratuit au Musée des Phares et Balises)

Nicolas Kurtovitch en résidence

RÉSIDENCE ÉCRIVAIN 2019- Nicolas KurtovtIch –

septembre à décembre 2019

L’association CALI a retenu le projet d’écriture de l’écrivain néo-calédonien Nicolas Kurtovitch pour  un séjour de 4 mois au sémaphore du Créac’h.Écrivain confirmé, publié aux Éditions vents d’ailleurs, l’auteur a présenté un projet d’écriture de prose poétique lié à son île de Nouvelle-Calédonie.Pour en savoir plus sur le site de l’écrivain : http://nicolaskurtovitch.net/
La résidence d’écrivain a été créée par l’association lors du désarmement de la Tour en l’an 2000. Le premier écrivain venu en résidence en août 2009 fut le poète Rodney Saint-Eloi. Continuer la lecture de Nicolas Kurtovitch en résidence

Amour, patrie et soupe de crabes.

CALI en mai les rendez-vous littéraires et théâtre de l’association Culture, arts et lettres des îles .

 

les vendredi 31 mai et samedi 1er juin, c’est à Ouessant et nulle part ailleurs.

Pour son quatrième roman, Johary Ravaloson invite à plonger dans l’Antananarivo d’aujourd’hui, depuis les eaux boueuses des rizières remblayées jusqu’aux fontaines multicolores des résidences protégées.
Se basant sur des réalités contemporaines, il convoque des personnages de toutes classes sociales : on a déjà croisé certains d’entre eux dans le recueil de nouvelles « Les nuits d’Antananarivo ». Ils évoluent maintenant en plein jour, et loin des caricatures, frappent avant tout par leur humanité. Lorsqu’ils échappent à leur auteur, ils dessinent un portrait sans concession de la ville, tendre et clandestin, lucide et amoureux.
« Antananarivo. Je voulais parler d’une place sans laquelle ma ville n’aurait été qu’une agglomération irriguée de commerces sans réel échange, habitée par des femmes et des hommes qui ne cohabitent pas. La Place du 13-Mai m’a fait espérer plus encore : un sens à tout ça, un sentiment d’appartenance à l’avenir, car des ancêtres communs ne suffisent pas pour vivre ensemble. Les Fouzas ont accaparé cette place. Ils ont établi une clôture autour. J’ai convoqué un trio pour la faire tomber. Un trio autour d’un enfant de rue qui devrait les aider à tout chambouler. » (J.R.) Nous avions eu le bonheur d’entendre à la salle de la mairie de Ouessant les premières pages.
CALI se souvient de Niv Galibert et de Jean-Lou Bourgeon qui étaient si amoureux des lettres et de Ouessant.
La maison d’édition :
éditions Dodovole https://dodovole.blogspot.com/

 

 

Robinson ou Pirate ?

les deux ! 

-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*

La République des Pirates
Les Aventures de Yann Kervadec, marin breton

Dans ce premier roman de Jean-Marie Quéméner, l’association Cali apprécie tout à d’abord le sujet qui se situe dans le droit fil des romans d’aventures maritimes qu’affectionnent particulièrement les bretons de tous âges.

Puis, comme nous avons choisi cette année de rendre hommage aux Robinsons contemporains mais aussi mythiques, ce livre conduira le lecteur vers une terra incognita accompagnant notre envie de merveilleux et d’inconnu. L’auteur a choisi le sud du Mor Bihan pour enraciner la famille du héros, il n’est donc ni corsaire ni malouin, mais breton. Roman historique mais pas seulement, car par delà les figures du genre, le lecteur appréciera une certaine portée symbolique toute contemporaine.

La lecture de l’ouvrage est palpitante et nous retrouvons avec plaisir les îles des Caraïbes, Nassau et Providence, qui furent un repaire des pirates. Amour et fraternité de mer, amitié celtique, fuite, tempête, duel  et meurtre, fortunes, mystère et trésor, tous les ingrédients y sont, avec des séquences si imagées que le film se déroule sans escale dans notre imagination.

Rencontre avec l’auteur  sur Ouessant

vendredi 31 mai à 15 h (maison de la presse)

samedi 1er juin à 11 h (salle polyvalente)

résumé du livre :
Providence, Nassau, les Antilles… Yann Kervadec et son drôle d’équipage débarquent au beau milieu de cette République des Pirates. Une île gérée par les « gens de fortune » qui y appliquent leurs règles égalitaires mais sanglantes, entre abordages, rhum, duels et partages de butins.
Barbe noire, Jack Calico Rackam, Charles Vane et leurs hommes règnent en maîtres sous la menace d’une Angleterre qui veut leur reprendre son bien. Yann, deviendra, malgré lui, l’un d’entre eux. Aidé par deux farouches femmes pirates travesties en hommes, d’un acolyte irlandais maître artificier et médecin, shakespearien quand il a bu, et d’un géant noir tenancier du « Jolly », taverne et maison close, il va se lancer dans la course. Contre la marine anglaise, malgré l’Espagnol, pour la survie de la communauté des « hommes libres »… et pour les yeux doux de Médeline qu’il a arrachée aux esclavagistes. Sous l’étrave de son navire : le trésor de Morgan, l’amour, les combats, la puissante magie africaine des esclaves, les ouragans et une famille de « gueux des mers » qu’il mènera au bout du monde et d’eux-mêmes. Une lutte à frères et à sang.

Jean-Marie QUEMENER : Grand reporter, correspondant à l’étranger pour de nombreux médias, Jean-Marie Quéméner signe avec La République des Pirates son premier roman.

présentation presse pdf : Argu_JM Quéméner_La république des pirates

Livre Insulaire, 2019

Le salon du livre 2019 se déroulera en juillet du 11 au 14 juillet, autour de la figure mythique de Robinson Crusoé.

Salle Polyvalente. Entrée Libre.

4 spectacles de théâtre et une séance de cinéma au phare : billetterie 15 euros les 3 spectacles.

Salon du livre insulaire (21e).

Ces vingt premières années de 1999 à 2018, ont permis à l’association Cali, d’accompagner le monde du livre insulaire francophone par des actions littéraires multiples et variées correspondant à la filière. L’action menée a été extrêmement dense et a permis à Ouessant, d’être reconnue comme le point de référence de la littérature insulaire à l’échelle de tous les océans. Cet héritage engage son avenir, c’est pourquoi une nouvelle ère va s’écrire avec la modification de la rencontre et l’ouverture vers de nouveaux publics et les nouvelles formes d’écriture et de publication.

Tout en gardant son savoir-faire, sa curiosité pour la création contemporaine des auteurs insulaires des bassins francophones, le salon va s’adapter aux nouvelles formes d’écritures, aux nouveautés éditoriales et chercher à conquérir de nouveaux publics notamment les jeunes. La proposition comportera des rencontres avec les auteurs, des conférences, des librairies thématiques, des temps de lecture publique, des animations grand public. La nouvelle salle polyvalente va permettre également de recevoir dans d’excellentes conditions le public et les professionnels du livre.

Le thème littéraire proposé sera autour du trois centième anniversaire de la publication du récit de Daniel Defoe, inventant une figure de l’île déserte avec Robinson Crusoé et son compagnon, Vendredi : figure et symboles que nous regarderons sous toutes les coutures, fouillant les chemins d’une vie actuelle dont le sauvage aurait changé de côté.

Le salon du livre proposera également des animations pour tous publics durant ces 4 jours : ateliers, théâtre, dictée, découvertes nature, projections de films, et temps de détente autour de petites restaurations.

  • Axe : littérature insulaire

  • Fil rouge : 1719, les 300 ans de Vendredi.

  • Registre : textes, lectures, écritures, éditions, rencontres.

  • Dates : du jeudi 11 juillet dans l’après-midi au dimanche 14 juillet 2019, dans la soirée.

  • Lieux : Salle Polyvalente, Chapiteaux Mez ar reun, Musée des Phares et Balises, Maison des îles et des livres, extérieur dans différents endroits de l’île.

  • Tous publics

  • Tarif: entrée gratuite au salon

⇒ pour les professionnels merci de nous adresser votre demande par courriel à contact@livre-insulaire.fr (places limitées, inscription avant le 10 mai 2019)

 

Plus d’informations pratiques sur l’île  ? auprès de ‘l’office du tourisme pour l’hébergement notamment.

Tel :  02 98 48 85 83

 

 

actus. résidence écrivains sept 2018

Fabrice Reymond, écrivain en résidence
et l’association Culture, arts et lettres des îles
proposent deux rencontres ouvertes au public et gratuites
————————————-
le samedi 8 septembre
de 11 h à 13 h
à la Maison des îles et des livres – le Kéo
(ex villa Jeanne d’arc)
————————————-
le samedi 29 septembre
partir de 15h42
la salle de Cinéma du Musée des Phares et Balises.

Éditeurs et Auteurs en dédicaces Salon Ouessant

Liste des éditeurs et auteurs salon Ouessant 2018

Merci de vérifier les horaires de dédicaces sur place.

Éditions Albiana (Corse)

Éditions Pétra ( sciences humaines et collection îles et archipel)

Éditions Cipango (La réunion)

Éditions La Courte Échelle (fond calédonien)

Éditions L’Harmattan (fond outre-mer)

Éditions Les îliennes ( Ouessant)

Éditions Association Naturaliste Ouessant

Éditions Bretagne Écosse, représentant les éditions Fédérop

Librairie La Procure (différents éditeurs représentés, dédicaces)

Écrivains en résidence au sémaphore du Créac’h

Fabrice Reymond, écrivain en résidence au sémaphore, accompagné du comédien Yves-Noël Genod

 

Écrivains

Gwénaëlle Abolivier, écrivain

Cendrine Barrois, écrivain

Jeanine Baude, poète

Henri Belbeoch, livre d’art

Jean-Pierre Boulic, poète

Bernard Berrou, écrivain, Prix Bretagne 2018

Louis Cozan, gardien de phare et essayiste

Pierre Delignière, écrivain

Anguéliki Garidis, écrivain

Yves Goulm, écrivain

Hélène Hérault, nouvelles

Hervé Jaouen, écrivain

Dan Kerné, romancière

Henry Le Bal, écrivain

Christiane Laborde, romancière

Jean-Pierre Larminier, roman policier

Sophie Landame, roman graphique

Jean-Paul Le Bihan, archéologue

Françoise Le Mer, roman policier

Patrick Macquaire, écrivain,

Sébastien Monod, écrivain

Danièle Pagès, auteur Jeunesse

Marc Pointud, écrivain

Joohary Ravaloson, écrivain

David Raynal, écrivain journaliste

Pierre-Vincent Roux, Poésie

Sophie Salleron, conteuse

Dideir Sebilo, romancier

Françoise Sylvestre,écrivain

Marie Tassin, récit autobiographique

 

Artistes – expositions, ateliers

Gwénaëlle Baarama, ex libris, gravures, marque-page

Liz Hascoët, illustratrice,

Yves Dussin, artiste peintre

Malvina Migné, Compagnie Lunée et lotre, Ateliers d’écriture

Ronan Follic, Photographe

Gwénaël Kerléo, harpiste

Laurie Anne Courson, réalisatrice

Parc Naturel régional d’Armorique, expositions insulaires

Archipel des Lettres #19

 

nouvelle parution.

Pour son 19 e numéro L’Archipel des Lettres a choisi de partager avec ses lecteurs des horizons très différents.

Du large de la côte marocaine, à l’Océanie en passant par l’Histoire du grand siècle, le lecteur ou l’abonné de la revue sera séduits nous l’espérons de découvrir des univers insulaires ou littéraires qu’il ne connait pas.

au sommaire : 

  • Les îles purpurines, par Joseph Dadia
  • L’île dans l’imaginaire du Grand Siècle, par Eric Auphan
  • Voyage au Pays du Grand Océan, par Gilbert David
  • Larmes arctiques, par Yannick Cendrowsky
  • Etudes et critiques littéraires.

en vente au salon, à la maison de la presse, et sur abonnement.  14 euros le numéro. 114 pages.

Nous écrire à contact@livre-insulaire.fr

Gwenael Kerleo harpiste. Concert du 25 août 2018

 

Gwenael Kerleo

« Rencontre avec un ange »

en concert à Ouessant.

 Ballade musicale le vendredi 24 août 2018 18 h au salon du livre insulaire (gratuit)

et concert

le samedi 25 août à 21 h 00

à Église de saint Pol Aurélien Ouessant

tarif unique 7 euros Billetterie Office tourisme ou sur place.

Gwenael Kerleo, harpiste et compositrice bretonne, choisit très jeune le chemin de la musique et de la création. Enfant hypersensible, elle ressent très tôt qu’elle a peu d’affinités avec le monde qui l’entoure. La musique sera son refuge. La harpe celtique son instrument.

Au gré des rencontres, la jeune femme enregistre plusieurs albums et s’impose comme l’une des grandes figures du paysage musical en Bretagne.

Son talent lui ouvre également les portes d’une carrière internationale. Du Japon au Paraguay, en passant par la Hongrie, l’Allemagne ou encore la Russie, la sensibilité de cette grande artiste conquiert ainsi des milliers de mélomanes aux quatre coins du monde.

Sur scène, c’est une rencontre bouleversante avec une femme dont l’extrême sensibilité touche le public au plus profond.

A son public elle confie avec pudeur et émotion son histoire. Une histoire faite de doutes, de larmes, mais aussi de joie et de tant d’Amour.

Sa musique ruisselle en tendresse infinie sur les aspérités du monde et vient nous dire que le plus beau est toujours à venir.

Sa dernière création, « Rencontre avec un ange », est une pure merveille. Gwenael Kerleo nous offre ici la quintessence d’une nouvelle harmonie intérieure. Un moment de pur bonheur que l’on voudrait éternel.