Amour, patrie et soupe de crabes.

CALI en mai les rendez-vous littéraires et théâtre de l’association Culture, arts et lettres des îles .

 

les vendredi 31 mai et samedi 1er juin, c’est à Ouessant et nulle part ailleurs.

Pour son quatrième roman, Johary Ravaloson invite à plonger dans l’Antananarivo d’aujourd’hui, depuis les eaux boueuses des rizières remblayées jusqu’aux fontaines multicolores des résidences protégées.
Se basant sur des réalités contemporaines, il convoque des personnages de toutes classes sociales : on a déjà croisé certains d’entre eux dans le recueil de nouvelles « Les nuits d’Antananarivo ». Ils évoluent maintenant en plein jour, et loin des caricatures, frappent avant tout par leur humanité. Lorsqu’ils échappent à leur auteur, ils dessinent un portrait sans concession de la ville, tendre et clandestin, lucide et amoureux.
« Antananarivo. Je voulais parler d’une place sans laquelle ma ville n’aurait été qu’une agglomération irriguée de commerces sans réel échange, habitée par des femmes et des hommes qui ne cohabitent pas. La Place du 13-Mai m’a fait espérer plus encore : un sens à tout ça, un sentiment d’appartenance à l’avenir, car des ancêtres communs ne suffisent pas pour vivre ensemble. Les Fouzas ont accaparé cette place. Ils ont établi une clôture autour. J’ai convoqué un trio pour la faire tomber. Un trio autour d’un enfant de rue qui devrait les aider à tout chambouler. » (J.R.) Nous avions eu le bonheur d’entendre à la salle de la mairie de Ouessant les premières pages.
CALI se souvient de Niv Galibert et de Jean-Lou Bourgeon qui étaient si amoureux des lettres et de Ouessant.
La maison d’édition :
éditions Dodovole https://dodovole.blogspot.com/

 

 

Théâtre création 2019.

Théâtre à Ouessant.

Musée des Phares et Balises.

vendredi 31 mai à 18 h et samedi 1er juin 17 h

Après une résidence d’écrivain au Sémaphore du Créac’h durant l’hiver 2018, l’association CALI vous propose d’assister à la création en compagnie de l’auteur, d’un musicien et de la décoratrice. Installés pour une semaine sur Ouessant, les artistes vont mettre en scène le texte intitulé : et l’île partit vers le nord.

Les deux représentations sont à la chaussette (entrée et dons libres)

 

 

les artistes : Alice Lacharme, auteur et comédienne; Joachim Sontag, contrebassiste, et Liz Hascoët, illustratrice et décoratrice.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

l’association remercie ses partenaires : 

le Parc Naturel Régional d’Armorique, partenaire de la création, qui nous reçoit au Musée des Phares et Balises;

 

 

La mairie de Ouessant qui met à notre disposition pour les répétitions, la nouvelle salle polyvalente.

Robinson ou Pirate ?

les deux ! 

-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*

La République des Pirates
Les Aventures de Yann Kervadec, marin breton

Dans ce premier roman de Jean-Marie Quéméner, l’association Cali apprécie tout à d’abord le sujet qui se situe dans le droit fil des romans d’aventures maritimes qu’affectionnent particulièrement les bretons de tous âges.

Puis, comme nous avons choisi cette année de rendre hommage aux Robinsons contemporains mais aussi mythiques, ce livre conduira le lecteur vers une terra incognita accompagnant notre envie de merveilleux et d’inconnu. L’auteur a choisi le sud du Mor Bihan pour enraciner la famille du héros, il n’est donc ni corsaire ni malouin, mais breton. Roman historique mais pas seulement, car par delà les figures du genre, le lecteur appréciera une certaine portée symbolique toute contemporaine.

La lecture de l’ouvrage est palpitante et nous retrouvons avec plaisir les îles des Caraïbes, Nassau et Providence, qui furent un repaire des pirates. Amour et fraternité de mer, amitié celtique, fuite, tempête, duel  et meurtre, fortunes, mystère et trésor, tous les ingrédients y sont, avec des séquences si imagées que le film se déroule sans escale dans notre imagination.

Rencontre avec l’auteur  sur Ouessant

vendredi 31 mai à 15 h (maison de la presse)

samedi 1er juin à 11 h (salle polyvalente)

résumé du livre :
Providence, Nassau, les Antilles… Yann Kervadec et son drôle d’équipage débarquent au beau milieu de cette République des Pirates. Une île gérée par les « gens de fortune » qui y appliquent leurs règles égalitaires mais sanglantes, entre abordages, rhum, duels et partages de butins.
Barbe noire, Jack Calico Rackam, Charles Vane et leurs hommes règnent en maîtres sous la menace d’une Angleterre qui veut leur reprendre son bien. Yann, deviendra, malgré lui, l’un d’entre eux. Aidé par deux farouches femmes pirates travesties en hommes, d’un acolyte irlandais maître artificier et médecin, shakespearien quand il a bu, et d’un géant noir tenancier du « Jolly », taverne et maison close, il va se lancer dans la course. Contre la marine anglaise, malgré l’Espagnol, pour la survie de la communauté des « hommes libres »… et pour les yeux doux de Médeline qu’il a arrachée aux esclavagistes. Sous l’étrave de son navire : le trésor de Morgan, l’amour, les combats, la puissante magie africaine des esclaves, les ouragans et une famille de « gueux des mers » qu’il mènera au bout du monde et d’eux-mêmes. Une lutte à frères et à sang.

Jean-Marie QUEMENER : Grand reporter, correspondant à l’étranger pour de nombreux médias, Jean-Marie Quéméner signe avec La République des Pirates son premier roman.

présentation presse pdf : Argu_JM Quéméner_La république des pirates

Horaires d’hiver #Maison des îles

La Maison des îles et des livres sera ouverte

durant les mois de janvier et février 2019

Tous les mercredi et samedi de 15 h à 18 h

Consultation gratuite sur place.

Bibliothèque de prêt réservé aux adhérents ( cotisation annuelle 10 euros)