îles, livres d’artistes, Ouessant

Exposition de livre d’artistes consacré à l’insularité.

(du 11 au 14 juillet 2019. Salle polyvalente. Entrée libre)

"Isola" Ricardo Mosner, Tony Soulié et Patricia Erbelding
« Isola » Ricardo Mosner, Tony Soulié et Patricia Erbelding

Les îles, réelles ou imaginaires inspirent les artistes plasticiens, graveurs, peintres.

Le salon du livre insulaire 2019 a l’immense bonheur de vous présenter deux créations majeures de livres d’artistes.

Ces deux ouvrages, très rares, feront l’objet d’une exposition et d’une présentation des ouvrages par les artiste.

L’Archipel des Possibles. Textes de Bea Nevoux, Gravures d’Erik Saignes, Serge Marzin, Béa Nevoux, Philippe Migné, Nicolas Lambert.

 

 

 

 

en savoir plus ci-dessous.

PROJET ISOLA

Ricardo Mosner, Tony Soulié et Patricia Erbelding

https://about.me/project.isola

ISOLA est un voyage, un rêve d’utopie, un mystère, une femme…

Nous sommes attirés par la beauté janussienne des îles, par leur histoire tourmentée.

ISOLA est aussi notre vision du futur, les îles sont des organismes vivants qui naissent et disparaissent, emportant souvent avec eux une faune et une flore endémique que nous ne reverrons plus.

ISOLA est un livre d’artistes sur les îles de Patricia Erbelding, Ricardo Mosner et Tony Soulié, il a été réalisé en 13 exemplaires. L’ouvrage est composé de neuf peintures originales et de trois textes inédits de Ricardo Mosner, Tony Soulié et Patricia Erbelding.

L’ensemble édité par les éditions Dhalgren est présenté dans un coffret peint par les trois artistes de format 32x32cm comprenant le colophon numéroté et signé par chacun daté du premier trimestre 2019

Cecira Armitano dira à propos de Ricardo Mosner : « Ses œuvres grouillent de formes imbriquées, parfois à la folie, convoquant un monde hors de toute logique cartésienne. Ces images ne s’inscrivent pas dans une narration linéaire, n’apportent pas une information précise…Elles courent le risque de l’excès, de l’hyperbole, de l’abondance et de la fantaisie. Comme dans l’art baroque, les formes se libèrent et engendrent le dynamisme, un mouvement de désagrégation, grâce à l’impulsion interne, comme un feu d’artifice. »

Gilles Kraemer a écrit de nombreux articles à propos des livres d’artistes dont ceci à propos de Tony Soulié :« Ulysse pour l’horizontalité de son déplacement et de ses voyages et Icare pour la verticalité de sa chute pour avoir osé se déplacer dans l‘espace. Cet artiste est l’homme du déplacement, du dialogue avec la culture de l’autre, avec son ailleurs, avec l’esprit du lieu où il se trouve. Sa peinture joue du plein et du vide, ses traits colorés masquent des détails ou les enveloppent de touches diaphanes. Une ville ou un paysage inattendu apparaissent sous le regard re-balisé de Soulié»

Gilles Kraemer écrira également : « Alors que l’œuvre peint d’Erbelding est celui des grandes étendues, de l’abstraction et de quelques signes, son œuvre photographique est celui des vastes paysages inhabités dans lesquels affleurent des traces de présence humaine. Deux façons d’aborder le visible et le caché : l’une par la sensation et l’imagination, l’autre par la captation brute de la réalité. Deux mondes dissemblables mais propices aux jeux de cet espace sans cesse apprivoisé. ».

ISOLA est aussi une exposition des peintures des trois artistes, un work in progress qui s’enrichit au gré des voyages et au fil du temps.

 

L’Archipel des Possibles

L’Archipel des Possibles est un livre d’artiste réalisé après une résidence d’artistes sur l’île Wrac’h du collectif ESTampes à l’OUEST.

Textes de Bea Nevoux, Gravures d’Erik Saignes, Serge Marzin, Béa Nevoux, Philippe Migné, Nicolas Lambert.

Typographie Philippe Bretaudeau du Musée de l’imprimerie de Nantes.

28 Exemplaires

L’Archipel des Possibles