Nicolas Kurtovitch en résidence

RÉSIDENCE ÉCRIVAIN 2019- Nicolas KurtovtIch –

septembre à décembre 2019

L’association CALI a retenu le projet d’écriture de l’écrivain néo-calédonien Nicolas Kurtovitch pour  un séjour de 4 mois au sémaphore du Créac’h.Écrivain confirmé, publié aux Éditions vents d’ailleurs, l’auteur a présenté un projet d’écriture de prose poétique lié à son île de Nouvelle-Calédonie.Pour en savoir plus sur le site de l’écrivain : http://nicolaskurtovitch.net/
La résidence d’écrivain a été créée par l’association lors du désarmement de la Tour en l’an 2000. Le premier écrivain venu en résidence en août 2009 fut le poète Rodney Saint-Eloi.

 

Note d’intention

J’ai comme projet d’écrire lors de cette résidence un « Haïbun de Nlle Calédonie » à l’image de mon livre « Autour Uluru ». Dans ce livre alliant prose et poésie comme le faisait Bashô dans « Journaux de voyages », je ferai une longue pérégrination dans l’espace, dans l’histoire et parmi les Hommes de Nouvelle Calédonie, à la lumière des récentes évolutions statutaires et de celles à venir. (Le premier référendum aura eu lieu, les second et troisième seront en attente), à la lumière des géographies de chaque lieux du pays que j’ai traversé au cours des quarante dernières années.

« La poésie est une arme chargée de futur » écrit le poète espagnol, Gabriel Celaya. Il y avait, il y a dans cette poignée de main de la poésie, en ce sens qu’il a fallu aux deux hommes, opérer un formidable dépassement de soi, un dépassement du présent, une remarquable projection dans l’avenir, pour oser ce geste public, sachant bien qu’il y aurait des incompréhensions. Sur le moment il leur était impossible d’évaluer l’ampleur et la force des réactions qu’allait entraîner cette poignée de main. Nous savons aujourd’hui ce qu’il en a été moins d’un an plus tard. La pratique de la poésie est un dépassement de soi, un dépassement de ses certitudes, de ses désirs, de ses propres espoirs même. Il s’agit de voir ce qui n’est pas visible, d’entendre ce qui est encore silencieux, il s’agit de lire le monde et la vie autour de soi en ne s’attardant ni sur l’évidence ni sur le « plus bruyant », en restant disponible à ce qui s’y dit sans se soumettre au prisme déformant de sa propre pensée discursive. La poésie de cette poignée de main a été de proposer un parcours du pays par des chemins inattendus des unes et des autres communautés.

La Paix est l’Essence même de la vie. La paix est le plus grand achèvement de l’esprit, c’est vers quoi toute action se doit de conduire. La paix en soi. La paix pour soi, pour l’autre. La paix du « Séjour Paisible » et la paix de la maison en son jardin. Ces deux mains en se rejoignant ont évité que la haine ne s’installe de façon définitive, elles ont tenté de construire une alliance, faire en sorte que la haine au lieu de se développer, disparaisse pour laisser place à un regard sincère vis-à-vis de l’autre.

Elle est comme une montagne dont ils ont conquis le sommet en un parcours intérieur difficile, incertain, au cours duquel le doute s’est certainement en de très nombreuse occasion manifesté, cherchant à vaincre ou à détruire le désir de paix et d’équilibre, forcément présent en eux.« 

Bibliographie.

Poésie :

Sloboda, chez l’auteur, Nouméa, 1973
Vision d’Insulaire, Paris, Éditions St-Germain-des-Prés, 1983 (ISBN 2-243-02025-4).
Souffle de la nuit, Nouméa, Éditions St-Germain-des-Prés, 1985 (ISBN 2-243-02573-6).
L’arme qui me fera vaincre, Nouméa, Éditions Vent du Sud, 1988.
Homme Montagne, Paris, Éditions Guy Chambelland, 1993 (ISBN 2-905618-62-0).
Assis dans la barque, Nouméa, Éditions Grain de Sable, 1994 (ISBN 2-84170-008-9).
Avec le masque, Paris, Éditions Guy Chambelland, 1997 (ISBN 978-2-905618-77-1).
Dire le vrai / To Tell the Truth, édition bilingue de 18 poèmes avec Déwé Gorodé, Nouméa, Éditions Grain de Sable, 1999 (ISBN 2-84170-046-1).
On marchera le long du mur, Paris, Librairie-Galerie Racine, 2000 (ISBN 2-243-03982-6).
Poème de la solitude et de l’exil, Association Kalachakra, Nouméa 2001 (ISBN 2-9517369-8-3).
Autour Uluru, phot. de Nicole Kurtovitch, Paris, Éditions Galerie-Racine, 2002 (ISBN 2-243-03839-0). Puis Ed Au vent des îles 2011
Ode aux pauvres, Nouméa, Association Kalachakra, 2002 (ISBN 2-9517369-0-8).
Haïbun de Ouessant, Nouméa, Éditions Les Océaniles et Kalachakra, 2003
Le Piéton du Dharma, Nouméa, Éditions Grain de Sable, 2003 (ISBN 2-84170-100-X). – Lauréat 2003 du Salon du livre insulaire d’Ouessant.
Le Dit du cafard taoïste, ill. de Mathieu Venon, Nouméa, Éditions Kalachakra, 2005 (ISBN 2-9517369-1-6).
Cette poignée de main, avec Annie Rosès, Nouméa, Éditions Les Océaniles et Kalachakra, 2009 (notice BnF no FRBNF42405749)
Les arbres et les rochers se partagent la montagne, La Roque d’ Anthéron, Ed Vent d’ailleurs, 2010 (ISBN 978-2-911412-68-4) Lauréat du Prix Vi Nimö des lycéens en Nouvelle-Calédonie 2011
Ombre que protège l’ombre, La Roque d’Anthéron, Éditions vents d’ailleurs, 2014 (ISBN 978-2-36413-054-8)
Où irons-nous ces jours prochains, Rochefort, Éditions les petites allées, 2016. (ISBN 979-10-92910-20-9)
L’amour des gens, La Roque d’Anthéron , Éditions vents d’ailleurs, 2018 (ISBN 978-2-36413-196-5

Nouvelles

Forêt, terre et tabac, Nouméa, Éditions du Niaouli, 1993 (notice BnF no FRBNF35710879).
Lieux, Nouméa, Éditions Grain de Sable, 1994 (ISBN 2-84170-004-6).
Totem, Nouméa, Éditions Grain de Sable, 1997 (ISBN 2-84170-036-4).
Lieux II, Nouméa, Éditions Grain de Sable, 2007

Théâtre

Le Sentier Kaawenya, suivi de L’autre et Qui sommes-nous ?, Nouméa, Éditions Grain de Sable, 1998 (ISBN 2-84170-037-2).
Les dieux sont borgnes, avec Pierre Gope, Nouméa, Éditions Grain de Sable, 2002 (ISBN 2-84170-096-8).
« Couture à la maison Hagen », dans Ô saisons, ô châteaux !, Ouvrage collectif, Nouméa, 1999 (ISBN 2-913320-13-9).
La Commande, Nouméa, Éditions Traversées, 2004 (ISBN 2-9521847-2-0).
La Balançoire, Nouméa, Éditions Écrire en Océanie, 2016

Roman

Good night friend, Tahiti, Papeete, Éditions Au vent des îles, 2006 (ISBN 978-2-915654-00-4).
Les Heures italiques, Tahiti, Papeete, Éditions Au vent des îles, 2010 (ISBN 978-2-915654-57-8). – Lauréat du Prix Popaï de la littérature Calédonienne en 2011.
Dans le ciel splendide, Tahiti, Papeete, Éditions Au vent des îles, 2015 en littérature, (ISBN 978-2-36734-080-7).

Jeunesse : Iamelé et Willidone, illustré par Julie de Waligorski, Comps, Les Éditions du Bonhomme vert, 2007 (ISBN 978-2-916196-09-1).