PresseSalon

Morganez, la petite sirène de l’île d’Yok

Il était une fois Yok, une île mystérieuse du bout du monde, située à un long jet de pierre du charmant village d’Argenton, tout là-haut dans le lointain Finistère.

Il existe une grotte sur l’île d’Yok. Elle abrita un temps Morganez, une jolie sirène rousse. Cette dernière était l’amie des pêcheurs. Elle était bien différente des autres sirènes, ces créatures marines dont l’unique opération était de séduire les marins et les entraîner dans les sombres profondeurs marines.

Morganez subissait avec une grande souffrance la jalousie de ses semblables, toutes blondes, critiquant sa grande beauté et la couleur rousse de son abondante chevelure.

Après bien des mésaventures, Morganez fut punie par Poséidon et Neptune pour de graves imprudences entraînant la mort d’un pauvre pêcheur. Très en colère, les dieux des mers la firent enfermer dans la grotte la plus profonde de Yok et garder par Reunig un phoque gris à grosses moustaches.

Solitaire et bien triste, le cœur brisé, la petite sirène prisonnière maigrissait à vue d’oeil. Elle n’eut plus goût à rien, désirant même, un court instant, se laisser mourir de faim !

Fort heureusement elle se raccrocha à la vie et se mit à manger des pousse-pieds qui tapissaient en grappes le plafond de la grotte…

Et que croyez-vous qu’il lui arriva grâce à cette nourriture miraculeuse et généreuse qu’elle dégustait matin, midi et soir ?

Toujours est-il qu’elle parvint à s’échapper de l’île d’Yok et se retrouva quelques mois plus tard sur la grande île de Vancouver, tout là-bas dans l’ouest canadien !

Bonne lecture des tribulations de Morganez, de l’île d’Yok à l’île de Vancouver.

L’auteur  sera présent en dédicaces les vendredi 25 et samedi 26 août.

Michel Bougeard, né à Porspoder (Nord Finistère) en 1943. Capitaine au Long cours en retraite. A écrit son premier roman « Le damné de Pennou Pell » en 2008 (La Découvrance), couronné par le prix Écume de mer 2009 et qui a inspiré le film « En solitaire » (2013) avec François Cluzet dans le rôle du skipper…

L’auteur s’apprête à publier à l’automne 2017, la suite de cette trilogie, « L’ex-espion qui en savait trop » puis « Et la vie reprend son Long cours » (Éditions du Cormoran bicéphale).

L’illustratrice : 

Nicole Blouet, diplômée des Beaux Arts de Quimper.

A obtenu le DNSEP (Diplôme National Supérieur d’Expression Plastique) en 1983.

Artiste et enseignante, vivant à Quimper, elle a réalisé des expositions collectives et personnelles en France et à l’étranger.