Graphiste : Tanguy Ferrand

2017 le salon vogue vers un thème littéraire qui évoque géographie insulaire  et littérature: Islande et sagas. Le texte imposé au graphiste comportait un titre de l’édition : Découvrir les sagas islandaises ? Pourquoi-Pas !  Jeu de mots sous forme d’interrogation qui associe également le nom du navire du Commandant Charcot, qui fit naufrage en Islande en 1936 lors d’une expédition polaire. Il se trouve que des marins d’Ouessant et du Finistère y perdirent la vie. C’est dans l’esprit de leur rendre hommage que nous avons cité ce navire dans le titre de l’édition. . Du reste , il vous sera également possible de découvrir l’histoire extraordinaire du seul rescapé, le douarneniste Eugène Gonidec qui nous a transmis cette histoire. Est-ce à dire que le graphiste nous l’a représenté en bas à gauche de l’image ou est-ce simplement un lecteur de sagas qui voit apparaître dans son imagination une goélette sortant des brumes? un grand merci au talent de l’artiste pour ce magnifique visuel.

.N.B.  : Une saga est un genre littéraire, que l’on situe principalement dans l’Islande du XIIe au XIVe siècle, qui sont des récits en prose. par extension on peut la retrouver dans la littérature comme un récit familial sur plusieurs générations.

pour mieux connaître le  Pourquoi-Pas du Commandant Charcot

Le bilan du naufrage du 3 septembre 1936 , est de 23 morts, 17 disparus et un seul survivant : le maître timonier Eugène Gonidec, originaire de Douarnenez et surnommé Pingouin.